Pourquoi se faire suer en ménopause? | Vogel Saint-Jérôme

Pourquoi se faire suer en ménopause?

Bouffées de chaleurs, sueurs nocturnes, on n'en veut plus!

Parmi la longue liste des manifestations qui accompagnent la ménopause, les bouffées de chaleur occupent sans conteste le premier rang avec des taux allant jusqu’à 88% chez les femmes post-ménopausées, tandis que les sueurs nocturnes affectent 79% d’entre elles!

Les bouffées de chaleur sont une réaction de l’organisme à la diminution de l’apport d’œstrogènes qui survient naturellement chez la femme à l’approche de la ménopause. Chez certaines, le taux d’œstrogènes diminue graduellement et provoque peu de ces montées de température. Mais chez d’autres, la production d’œstrogènes par les ovaires cesse abruptement (comme lors de la ménopause provoquée par voie chirurgicale). Pour ces femmes, les bouffées de chaleur peuvent constituer un véritable supplice.

La sauge, plante par excellence pour lutter contre les chaleurs associées à la ménopause

La sauge est reconnue depuis très longtemps pour ses vertus médicinales, ce sont ses composés (ses huiles volatiles) à l’action pharmacologique qui lui confèrent ses remarquables propriétés et son utilisation comme panacée.

C’est son action antispasmodique et astringente qui pourrait expliquer son utilité contre la sudation excessive et les bouffées de chaleur.

Lors d’essai clinique mené auprès de femmes aux prises avec les bouffées de chaleur, le supplément A.Vogel MenoForce (contenant 3400mg de sauge de culture biologique par comprimés) a démontré son efficacité et sa tolérabilité.

Résultats d’essais cliniques :

  • Après 4 semaines, le nombre moyen de bouffées de chaleur avait chuté de 50%
  • Après 8 semaines, ce nombre avait diminué de 64%
  • Au cours de la 8e semaine, le nombre de bouffées de chaleur était toujours en décroissance, permettant d’anticiper d’autres diminutions avec un traitement

Plus les bouffées sont intenses, plus marquants sont les résultats :

  • Les bouffées de faible intensité ont été réduites de 46%
  • Les bouffées d’intensité modérée ont diminué de 62%
  • Les bouffées sévères ont diminué de 79%
  • Les bouffées très sévères ont été éliminées.

Avec MenoForce, obtenez un soulagement efficace des bouffées de chaleur.

NB : La sauge n’agirait pas sur le même plan que les œstrogènes et peut donc être prise en association avec une hormonothérapie substitutive.

 

Mots clés: Santé Féminine